A quoi sert un conducteur de travaux ?

Publié le : 22 juillet 20204 mins de lecture

La construction immobilière est l’un des domaines qui réussissent le mieux actuellement. Mais elle est également l’un des plus laborieux. De nombreuses étapes sont, en effet, nécessaires pour construire un bâtiment, et il faut un bon leader comme le conducteur de travaux pour pouvoir les réaliser. De quoi s’agit-il ? Et comment le devenir ?

Le conducteur de travaux : à quoi consiste le métier ?

Un conducteur de travaux est un agent en charge d’un ou plusieurs chantiers immobiliers. Il peut faire partie du personnel d’une entreprise (c’est-à-dire un salarié), ou être un élément externe à celle-ci.
Il est notamment appelé à superviser les travaux, depuis la préparation jusqu’à la finition. Il dirige ainsi un bon nombre d’ouvriers et veille à ce que la construction se passe comme prévue.

On a souvent tendance à confondre le métier de conducteur de travaux, avec celui du chef de chantier. Ces deux agents se collaborent étroitement. Cependant, ils n’ont pas exactement les mêmes responsabilités. En effet, en plus d’être un homme de terrain, le conducteur de travaux doit aussi effectuer des tâches administratives. D’ailleurs, il est placé hiérarchiquement, au-dessus du chef de chantier.

À explorer aussi : Comment devenir chef de chantier ?

Le conducteur de travaux : quelles sont ses missions ?

Le conducteur de travaux exerce plusieurs rôles  Il étudie le cahier de charges émis par le client avant le lancement des travaux. Cela lui permet de bien planifier le déroulement du chantier (le délai, le nombre d’ouvriers à recruter…). Il supervise aussi le recrutement des ouvriers ainsi que l’achat des matériaux et équipements, nécessaires pour la construction.

Dès que le chantier commence, il descend sur le terrain et veille à la qualité des travaux. Il agit également en tant qu’interlocuteur, entre le client et les ouvriers. Il arrive que le conducteur de travaux assure en même temps le rôle de chef de chantier. Néanmoins, cette responsabilité n’est pas possible avec les grands travaux.

Enfin, il vérifie le respect des délais. Il doit absolument trouver des solutions en cas de retard de travaux (recrutement de plus d’ouvriers par exemple). Il assure aussi la gestion financière de la construction et peut procéder à la négociation du prix avec le client.

Le conducteur de travaux : comment le devenir ?

Il n’y a pas d’études spécifiques pour devenir un conducteur de travaux, étant donné que c’est l’expérience qui prime. En général, un agent passe par plusieurs échelons (ouvrier, chef de chantier) avant d’atteindre ce rang.

Mais il existe, néanmoins, certaines qualités humaines que le conducteur de travaux doit avoir. Il doit par exemple, avoir le sens de l’organisation. En effet, la bonne exécution des travaux dépend de sa faculté à diriger et à guider les ouvriers. Il doit aussi posséder des qualités relationnelles. Il est appelé à négocier, à contracter et à se communiquer avec de nombreux intervenants.

Comment devenir chef de chantier ?
Quelle formation pour les ouvriers en bâtiment ?

Plan du site